Sucre, comment inverser la tendance ?
23 Mai 2019

Sucre, comment inverser la tendance ?

Depuis quelques temps déjà, le sucre fait parler de lui, et pour cause ! 4 Français sur 10 consommeraient le double de la quantité recommandée par l'OMS. Ceci n'est pas anodin compte tenu des conséquences possibles : caries, obésité, diabète, triglycérides...

Voyons voir ! Quels sont les principaux vecteurs de sucre et sucres ajoutés.

Tout d'abord les produits sucrés, évidemment, tels que les gâteaux, glaces, entremets, desserts lactés, confiseries, confitures, compotes, sodas, etc...

Et ensuite, là où nous les attendons le moins, les produits salés et/ou transformés du commerce tels que les vinaigrettes, les bouillons de légumes, les sauces tomate ou autres, les briques de soupe, le pain de mie, les biscottes, les biscuits pour l'apéritif... La liste est trèèèès longue ! 74 % des produits alimentaires proposés en grandes surfaces contiennent des sucres .

Les industriels les utilisent pour rééquilibrer le goût de préparations de qualité médiocre, pour baisser les coûts de fabrication et aussi pour créer chez le consommateur une forme d'addiction ! Oui, c'est pas joli, joli !

Addiction !? Oui, oui ! Et en voici le fonctionnement simplifié :

La consommation de sucres, produits sucrés et sucreries stimule la production de neurotransmetteurs (sérotonine, ocytocine, dopamine...) qui ont une influence positive sur notre humeur. Qui dit "sensation de plaisir", dit "besoin de renouveler l'expérience" !!!

 

Concrètement, comment faire pour inverser la vapeur ??

 

Dans un premier temps, éloignez vous des produits hypers transformés :

- Achetez votre pain à la boulangerie,

- Faites vous-même vos soupes de légumes, à la cocotte c'est rapide, et en plus elles peuvent couvrir plusieurs repas,

- Faites vos vinaigrettes, c'est simple et beaucoup plus économique,

- Limitez les produits laitiers déjà sucrés et aromatisés,

- Evitez les desserts lactés bourrés de sucres et autres additifs,

- Evitez les plats préparés et limitez les sauces toutes faites,

- Enfin, lisez les étiquettes. 

Tous les "dextrose de maïs", "sirop de glucose", "sirop de glucose-fructose", amidon transformé", "maltodextrine", "fécule de manioc", "fécule de pomme de terre"... et tous les autres "sirop", "malt", "fécule", "amidon", "ose", "ol", "ide" doivent vous alerter.

Rappel : La liste des ingrédients est présentée dans l'ordre décroissant des quantités. Dans un produit de qualité, le sucre ne doit pas apparaître au début...

  

Ensuite, en ce qui concerne le sucre courant c'est à dire le saccharose (blanc ou roux, de canne ou de betterave sucrière), il ne s'agit pas de l'exclure, NON, mais de le consommer plus raisonnablement.

Est-il vraiment indispensable dans vos thés, cafés, infusions ? Peut-être pourriez-vous le supprimer ou au moins le réduire ?

Est-il vraiment nécessaire dans vos produits laitiers ? Avez-vous pensé à y découper un fruit frais ou à le remplacer par un peu de compote sans sucre ajouté ? Si malgré tout vous souhaitez conserver le sucre, 1 c à c rase suffit amplement, voire 1 c à c de miel ou de confiture.

Tiens, la confiture justement, pensez à la choisir plus riche en fruits (60 % minimum) comme l'Intense de Bonne Maman ou la Confipote...

Ayez la main légère sur le sucre lorsque vous réalisez des desserts "maison" et ajoutez-y des fruits frais ou des coulis de fruits frais par exemple... Il y a des tas de possibilités, laissez s'exprimer votre créativité !

Pour les goûters, limitez les biscuits du commerce pas satisfaisants nutritionnellement malgré les belles promesses des emballages. Privilégiez le pain, le chocolat min. 70 % de cacao, les laitages, les fruits, les amandes, les noisettes...

Voilà !

Si l'on se réfère aux recommandations de l'OMS, le sucre devrait représenter 5 % de la ration journalière* des adultes et des enfants. (Soit en moyenne 6 c à c /jour pour un adulte)

* à définir en fonction de l'âge, du sexe et de l'activité.

 

Alors, en repensant nos habitudes de consommation avec du bon sens, nous pouvons tout à fait nous accorder la pâtisserie ou la glace que nous adorons 1 à 2 fois par semaine. Et sans culpabilité !!

 

Soyez gourmets, consommez mieux !

A très vite...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification du jeudi, 23 mai 2019 19:39

Me contacter

about us

50, rue d’Antibes - 06400 CANNES

Mob. 06.32.56.63.73

3ème étage avec ascenseur